Ce que l’on imaginait pas mais qui fini quand même par se produire…

Ce passage en Indonésie à probablement été, de nos 8 premiers mois de voyage, celui où nous avons du faire face au plus grand nombres d’imprévus. Des arrêts non maitrisés dans des coins improbables, aux allers et retours que nous ne pensions pas faire voici un aperçu de ce que l’on avait pas du tout anticipé…

Début mai alors que nous venions de séjourner à Cemoro Lawang, d’escalader le Batok et d’admirer un lever de soleil à couper le souffle, nous étions bien décidé, dans notre envie de découvrir d’autres volcans, à rallier le Kawa Igen… Mais c’est un vol lors du voyage en bus qui nous a contraint à nous arrêter en cours de route… Délesté d’une bonne partie de notre matériel photo et informatique nous avons du faire halte dans la ville de Situbondo pour déposer plainte. Résultat après un passage des plus loufoques dans un commissariat où personne ne parle anglais mais où tout le monde veut sa photo de nos mines déconfites nous sommes obligés de rester une nuit sur place dans un hôtel sordide car impossible de prendre un autre bus le jour même… Au lendemain nous décidons d’annuler la visite du volcan pour repartir sur Bali où nous aurons à gérer l’envoi des documents à notre assurance…

Début juin nous quittons Loren et Eric à Sape pour rejoindre Labuan Bajo sur l’ile de Flores dans le but d’aller faire un tour sur les iles de Komodo à la rencontre des varans ! Après presque 8h de ferry nous débarquons sur Labuan Bajo et découvrons dans nos boites mails un avis de l’ambassade d’Australie à propos de nos demande de PVT,  nous sommes obligés de faire des examens médicaux afin que notre demande de visa soit complétée… Nous sommes à moins de trois semaines de notre départ pour le pays des kangourous et l’ambassade australienne répond avec un délai d’une semaine aux différentes demandes. Nous devons donc retourner sur Bali (au plus vite) car c’est là que se trouve la seule clinique autorisée par le gouvernement australien à réaliser les examens auxquels nous devons nous soumettre ! Sur Flores nous n’aurons passé qu’une nuit et de Komodo nous n’aurons pas vu grand chose… Pour éviter les 25 à 30h de trajet par la mer et par la terre nous sommes repartis vers Denpasar en avion, aussi des iles de Komodo nous n’avons eu qu’un aperçu par le hublot de l’avion qui nous en éloignait… Elles semblent magnifiques, de petites iles non habitées, réserve naturelle au milieux d’eaux turquoise et si limpides que l’on devine depuis le ciel les coraux qui habitent le fond des eaux les moins profondes ! Un aperçu qui laisse rêveur et qui nous motive à se dire que l’on aimerait bien repasser dans ce coin de l’Indonésie un jour et même aller encore plus à l’est !

Fin juin nous sommes de nouveau à l’aéroport de Denpasar, cette fois ci à attendre notre vol pour l’Australie, fin prêts pour changer de continent quand une nouvelle nous décide finalement à repasser par la France… Il y a des moments moins évidents ou l’on choisi d’être auprès des siens… Rentrer sur un coup de tête après 8 mois de voyage n’a pas été un choix facile à faire et dans l’avion qui nous ramenait vers Paris nous avons quand même eu quelques doutes… Mais s’il y a bien une chose dont nous ne manquons pas c’est le temps ! Alors nous prenons le temps de faire escale en France, passer un peu de temps auprès de la famille et des amis, régler quelques questions d’ordre administrative et changer un peu nos plans pour la suite…

En guise de conclusion :

Voici quelques mots écrits depuis la France où nous sommes rentrés fin juin…

Après 223 jours de voyages, plus de 17000 km parcourus et 6 pays tranquillement traversés, nous sommes très impatients de repartir !

Nos visa vacances travail sont bien au chaud au fond de nos sacs à dos et attendent sagement notre arrivée sur le sol Australien, nous avons repris quelques kilos en profitant de la gastronomie française qui, il faut l’avouer, nous a parfois un peu manqué…  Nous en profitons également pour renflouer un peu les caisses en consacrant quelques semaines à différents emplois ; et surtout pour passer du temps avec les amis et la famille qu’on avait pas vu depuis longtemps et qu’on ne reverra pas pendant un moment !

LA SUITE :

Le 25 octobre nous repartons (pendre l’air !) direction l’Australie mais en nous accordant au passage un détour de quelques semaines pour visiter le Japon ! (quitte à modifier nos plans …)

repartir

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>