Un tour du monde ! les préparatifs, les impératifs… Tenter de s’organiser !

Rêver c’est bien beau, et plus on pense au voyage plus ça fait envie… Si le départ peut sembler simple, partir pour une longue période implique tout un tas de questions auxquelles il va falloir répondre avant le départ… La première étant celle du budget et de comment l’obtenir ? C’est une fois ce cap passé et le départ se rapprochant, que les choses vont s’intensifier. Des points les plus séduisants aux plus rébarbatifs, voici une synthèse de notre organisation !

1 # Economiser /  ENVISAGER LE DéPART !!!!

(établir un budget // Poser une dead line !)

Qui du budget ou de la date de départ à été fixé en premier ? Dur à dire… Dans notre cas les deux vont de paire, après avoir épargné pendant une bonne année et pu observé à quelle vitesse l’épargne augmentait, nous avons envisagé un départ au maximum avant la fin de l’année 2015, ce qui nous laissait au total plus de trois ans pour générer notre budget ! Et autant de temps pour imaginer, se renseigner, chercher… bref se préparer ! (Et décider que nous ne fixerions pas de date de retour ce qui impliquera de travailler en chemin)

Pour remplir un compte en banque : comme nous ne sommes ni héritiers, ni gagnants du loto… (Faut pas trop rêver !) nous avons cumulé plusieurs emplois et réduit la fréquence de nos sorties, de nos vacances et de nos achat. (Ce qui, ceci dit, avec plusieurs emplois cumulés est une chose assez évidente !) Nous limitons depuis plusieurs années les frais voitures en roulant dans une minuscule veille AX de 1991… Nous avons vendu la quasi totalité de nos affaires (merci Leboncoin !) et de nos meubles et nous ne conservons ni logement, ni véhicule, afin de réduire au minimum les charges fixes qui pourraient impacter sur notre budget pendant le voyage.

Au long de ces trois dernières années nous avons étalé les dépenses relatives à l’achat du matériel son et photo, ce qui nous permet de ne plus avoir à le compter au moment du départ !

Enfin après mûres réflexions il est certain que pour nous, ce voyage autour du monde ne rime pas qu’avec tourisme, nous comptons dès que nous en aurons l’occasion proposer nos services en échange d’un toit ou d’un repas ce qui devrait nous aider à limiter les frais sur place. Nous espérons obtenir quand cela sera possible un visa vacances – travail (au moins en Australie, à voir si nous envisagerons un autre pays par la suite ?) Nous voyagerons le reste du temps en train, en bus, dormirons dans de petits hôtels ou des auberges de jeunesse pour les voyageurs à petits budget.

En gros, le budget des frais avant le départ se décompose comme suit :

Sac à dos et matériel : environ 2500 € (Comprenant 2 ordinateurs portables + 1 appareil photo + 1 enregistreur audio + 1 casque (=achetés ces trois dernières années) ainsi que vêtements et trousse de toilettes pour deux personnes.)

Dépense santé : 980 € (dont 100€ de vaccins déjà faits en 2010 !)

Assurance voyage : 1034 € (pour 12 mois, à partir du troisième mois de voyage !)

Impôts à ne pas oublier parce qu’ils nous taxeront dans tous les cas… : 2500 € (A bloquer sur un compte pour payer à l’échéance par internet !)

Plus d’infos sur la gestion et l’optimisation du budget au cours du voyage c’est par ici ! [En attendant si vous avez envie de nous aider c’est possible, financièrement : faire un don ou acquérir de nos cliché ! Et si vous voulez nous encourager : un petit mail ou commentaire sera toujours très apprécié !]

 

A l’été 2015 le budget envisagé est bouclé et les choses se préparent sérieusement… C’est là que l’on entre dans le vif du sujet !

globalAlors après … que faut il faire ? Après tout est plus ou moins lié, une question en appelle une autre et il faudra trouver de multiples interlocuteurs pour avoir toutes les réponses… Commençons par le commencement :

1 bis # Se préparer, des outils …!

(merci les internautes qui ont mis en place pleins d’outils pour nous aider !)

Pour la partie un peu sympa qui consiste à penser le voyage en lui même, de nombreux blogs et sites web dédiés au voyage (tels que Le Routard et Lonely Planet pour les plus connus, mais aussi les travaux de nombreux blogueurs indépendants) nous permettent de nous évader avant l’heure par la lecture d’articles très variés. (Ici on en profite pour voir ce qui est intéressant à faire ? où ? et à quelle période ? dans quel budget…) Après, les sites relatifs à la météo et au climat peuvent être consultés également pour aider au choix d’un itinéraire. Et pour chaque pays envisagé, les sites des ambassades respectives donneront une idée des formalités administratives qui leurs sont propres, ainsi que des zones à éviter impérativement.

Utile pour s’organiser :

– Le super planificateur de voyages, de A contresens > Permet de planifier différents voyages et présente une synthèse des pays/villes/transports/coûts/climats… très complet et facile d’utilisation, un bel outil ! (Merci A contresens !)

– Le site d’information Où et quand partir > de nombreuse données relatives au climat et aux devises de chaque pays !

Jusque là c’est beaucoup de plaisir, certes il faut chercher, parfois lire et relire, trier les informations, mais dans l’ensemble on s’imagine et on se projette du coup c’est plutôt entrainant et agréable !

Pour la partie un peu moins sympa qui consiste à régler tous les détails administratifs avant le départ, là c’est plus compliqué, et malheureusement il n’y a pas d’outils sur le net pour nous seconder dans la gestion de toutes ces démarches !!! (Et si comme nous vous décidez de partir sans date de retour vous pouvez commencer à préparer la liste de tous les organismes qu’il vous faudra appeler et prévoir quelques heures d’attente en ligne et aux différents guichets …!)

Pour le reste, et que personne ne pourra planifier à notre place, il faudra encore régler toutes les questions : de santé, d’assurances, d’imposition et de banque… et trouver le bon sac à dos avant de le remplir !

A suivre « un chapitre » sur chacun de ces points de notre organisation !

 

# 2 itinéraire2# Tracer un itinéraire

Penser l’itinéraire est une étape plutôt agréable mais qui n’en est pas moins complexe car elle demande d’intégrer un grand nombre de paramètres… Les visas, le coût de la vie dans chaque pays, le climat, l’ouverture ou non des frontières terrestres, le coût des transports en fonction des saisons et des vacances… Un vrai petit casse tête !

Objectif 1 grandNous ne souhaitions pas avoir d’itinéraire trop précis mais nous voulons éviter de nous retrouver coincés sur une ile à la saison des typhons, ou dans l’incapacité de pouvoir profiter d’un lieu ou d’une activité à cause d’un trop mauvais temps…

Aussi les visas qui ne peuvent pas toujours être obtenus sur place et les frontières terrestres parfois fermées nous obligent à anticiper un minimum sur la trajectoire à adopter.

Après avoir envisagé moult possibilités nous avons grossièrement arrêté notre itinéraire comme suit :

De Novembre 2015 à Mai 2016 :Asie du sud, depuis le Sri Lanka vers l’Australie.

Sri Lanka > Inde > Birmanie > Thaïlande > Malaisie ? > Indonésie > Australie !

Objectif N°1 :

Atteindre l’Australie, la côte est, aux alentours de Juin 2016…

Dans l’espoir de trouver un bateau qui nous embarquerait pour rejoindre les iles dans le pacifique ! (voir un atoll paradisiaque… rien qu’une fois !)

Et parce que nous serons toujours assez jeune pour demander un Permis Vacances Travail qui pourrait nous permettre de revenir visiter l’Australie après avoir vu le pacifique !

L’Australie semble également une bonne destination pour tenter de parfaire notre anglais et essayer de travailler un peu…

Si nous obtenons un PVT d’un an nous quitterions l’Australie en Mai 2017, direction l’Asie de l’est, Vietnam, Laos, Chine, Japon…

(Là j’ai arrêté de prévoir avec précision car nous serons probablement à plus de deux années de voyage…)

Après ?

Après c’est loin mais nous y pensons quand même…

Objectifs 2, 3 et +…

Revenir vers l’Europe via la Mongolie, le Kazakhstan, la Russie. Peut être faire un tour dans les pays d’Europe du nord avant de repartir vers l’Amérique, du sud vers le nord ! Mais là il faut voir vraiment loin, nous ne savons pas très bien comment nous parviendrons à maitriser le budget et comme nous restons assez libre de changer d’avis, nous nous sommes dans un premier temps limité à la première partie du voyage.

obj suite
Nous prévoyons quelques stops impératifs :

Parce que nous avons des personnes à y voir : l’Australie, le Vietnam, la Chine, les États unis, le Chili… Parce que nous avons vraiment envie de voir ces endroits : l’ile de Pâques, la mer d’Aral, le Japon, la Mongolie, Cuba…

Nous restons libre de modeler au besoin notre périple :

Pour pouvoir aller à la rencontre d’amis en voyage, essayer de croiser Laumar quelque part en Asie, et se rendre disponible pour aller échanger nos services via le réseau HelpX.

3# Visa

A chaque pays son lot de facéties concernant la délivrance des visas…! (Pour l’instant j’ai beaucoup d’info à confirmer ; ce que je ferais au fur et à mesure des obtentions, mais je dirais tout ! procédure, prix, durée…)

Sri Lanka :

(Demandé en Novembre 2015)

ETA /via internet/ à demander quelques jours-semaines avant le départ / 30$ /valable 30 jours.

Avoir : passeport valide encore 6 mois après la fin du séjour + billets pour quitter le pays + relevé bancaire pour attester de ressources suffisantes.

Une ETA (autorisation de voyage) s’obtient par internet sur le site officiel du gouvernement du Sri Lanka.

Le site est parfois long à la détente et nous avons du nous y reprendre à plusieurs fois et sur différents ordinateurs et connexions pour qu’il fonctionne correctement. Le formulaire se remplit en quelques minutes et le jour ou le site fonctionne bien la demande se fait très rapidement. Quelques heures après le paiement un pré accord est envoyé par mail et dans les jours qui suivent (24h pour nous !) l’ETA est envoyé par mail aussi.

Par précaution imprimer tous ces mails et les emporter. Les présenter le jour d’arrivée avec les billets de sortie et le passeport pour que le visa soit délivré ! (Les documents imprimés n’ont pas été vérifiés… Seuls nos billets pour quitter le territoire nous ont été demandés ! Le visa a été délivré à l’entrée dans le pays sans aucun problème !)

Inde :

(Demandé en Décembre 2015)

Visas / A demander auprès d’un bureau IVS / valable 6 mois à partir de la date d’émission / Prix variable selon le pays ou il est demandé (En France environ 65 € / Au Sri Lanka environ 45 € )

Avoir : passeport valide encore 6 mois après la fin du séjour + Formulaire rempli en ligne et imprimé + Faxforme + copie du passeport +

Demandé depuis Colombo le 17/11/15. La procédure est finalement assez simple et il n’y avait que très peu d’attente à IVS l’agence qui s’occupe des demandes de visa pour l’Inde (en effet l’ambassade sous-traite les demandes et les délivrances de Visa auprès de IVS Agency, que l’on peu trouver à Colombo, à Kandy ou à Jaffna ou Hambantota !)

Avant de se rendre à l’agence pour poser le dossier il faut : remplir un formulaire en ligne disponible ici, puis l’imprimer et joindre 2 photos d’identités au format indien (5×5 cm et sur fond blanc !) ainsi qu‘un document nommé faxforme que l’on trouve sur le site également. Le remplissage de ces formulaires est assez fastidieux et si une erreur est commise la demande sera annulée et aucun frais ne sera remboursé ! Aussi après avoir rempli trois fois ce formulaire nous nous sommes présentés chez IVS Colombo pour être certain d’avoir toutes les informations… On nous a alors indiqué qu’il fallait aussi deux copies des passeports (= une de la page info personnelle et une de la page où se trouve le visa Sri Lankais !)

A deux pas des bureaux IVS se trouve une petite imprimerie ou il est possible de faire faire les photos ainsi que les impressions des formulaires… C’est quand nous nous y sommes rendus que nous avons été informés que nos formulaires remplis en ligne comptaient quelques erreurs… En bref, mieux vaut ne pas se prendre la tête tout seul avec le remplissage du formulaire en ligne et venir directement dans cette imprimerie spécialisée dans les demandes de visas indien ! Pour 1200 roupies sri-lankaises pour nous deux (moins de 10 €) quelqu’un nous a aidé à remplir les formulaires en ligne, les faxformes, et fait toutes les photocopies et photos d’identité ! Après ça (environ 1h30) retour chez IVS pour poser les demandes, là on a patienté moins de 30 minutes avant d’être reçu par l’agent qui enregistre les demandes. On a encore perdu une bonne demie heure car nous avons été contraint de faire un aller retour à la banque la plus proche pour retirer 12500 RSL afin de payer les deux demandes ! Et oui IVS ne prend pas la carte bleu il faut donc prévoir suffisamment de liquide ! Apparemment nos Visas seront prêt le 25/11 mais nous ne reviendrons les chercher que plus tard car on ne pense pas repasser tout de suite à Colombo… D’après l’agent qui enregistre les demandes cela ne pose pas problème !   A partir du 25/11 nous pourrons revenir en matinée déposer les passeport pour les récupérer le jour suivant entre 16h et 17h00. Nous y sommes revenus le 29/11/15 et avons obtenu un passeport entrées multiples valide pour les 6 prochains mois !

Pour résumer : la demande se fait assez rapidement et plusieurs personnes pourront vous y aider moyennant quelques roupies ! Ce qui est aussi intéressant ici c’est qu’une demande faite depuis le Sri Lanka coûte bien moins cher qu’une demande similaire faites en France ! Nous avons payé environ 45€ chacun pour toutes démarches, photos et impressions… Alors que le prix annoncé en France est déjà de 64€ auquel il faudra ajouter le coût des copies, des photos et du déplacement vers l’agence la plus proche si vous n’êtes pas parisiens !

Birmanie :

(Demandé en Février 2016)

Visa en ligne / à demander quelques jours avant le départ / 50$/ valable 29 jours

Avoir : passeport valide encore 6 mois après la fin du séjour + Billet de retour (qui risque d’être demandé à l’embarquement) + Photo d’identité scannée

La procédure est assez simple,(encore faut il avoir une bonne connexion internet!) et se fait sur ce site : http://evisa.moip.gov.mm/

En quelques minutes un formulaire est rempli, il faut ensuite télécharger une photo d’identité scannée, payer par CB les 50$ de frais et attendre un jour ou deux que la réponse soit envoyé… Nous avons eu du mal avec le téléchargement des photos avec la connexion que nous avions en Inde, nous avons donc demandé (via skype) l’aide de quelqu’un en France qui à fait la demande à notre place et avons reçu notre confirmation par mail le jour même !

Il faut ensuite imprimer le mail reçu du gouvernement Birman et le présenter avec le passeport à l’arrivée à l’immigration !

Attention ! Le visa via internet n’est valable que pour une arrivée via un des trois aéroports internationaux ! en cas d’arrivée par une frontière terrestre il faudra avoir fait un visa auprès d’une ambassade au préalable !

Thaïlande :

(Demandé en Mars 2016)

Exemption de visa pour les séjours de moins de 30 jours / se fait à l’arrivée / gratuit / valable 30 jours

Avoir : Passeport valable plus de 6 mois après la date du retour + une adresse en Thaïlande pour renseigner la fiche à remplir à l’arrivée !

Pour les séjours de moins de 30 jours une exemption de visa est accordée aux touristes français ! Il suffit de se présenter au poste frontière (ou à l’immigration à l’aéroport !) avec un passeport valide encore 6 mois et une adresse en Thaïlande pour pouvoir compléter la fiche d’arrivée que vous aurez à remplir ! Sans adresse à noter sur cette fiche vous ne pourrez pas passer la frontière, mais pas d’inquiétude n’importe quelle adresse fait l’affaire, nous avons donné celle de la première guest house où nous avons séjourné !

Obtenu une fois à l’aéroport lors du transit entre l’Inde et la Birmanie et une seconde fois à Mae Sot en arrivant de Birmanie par voie terrestre : la procédure est toujours la même !

Malaisie :

(Demandé en Avril 2016)

Visa Tourisme / se fait à l’arrivée / gratuit / valable 3 mois

Avoir : Passeport valable plus de 6 mois après la date du retour

Obtenu à la frontière terrestre entre Thaïlande et Malaisie au poste de Padang Besar. Un sourire à la caméra et un relevé d’empreintes des index et le tour est joué; le visa est délivré !

Indonésie :

(Demandé en Avril 2016)

Visa Tourisme / Fait à l’ambassade d’Indonésie à Penang (Malaisie) / 190 Ringgits Malaisiens / Valable 2 mois

Avoir : Passeport valable plus de 6 mois après le retour, formulaire de demande rempli, photocopie des billets aller et retour, photocopie du passeport et une photo d’identité au format indonésien (CAD sur fond rouge !)

A Penang le visa s’obtient très facilement et rapidement. Le formulaire à remplir est fourni sur place et le visa est délivré en deux jours ouvrables. Il suffit de se présenter le matin, ouverture pour les demandes de visa entre 9h00 et midi, de déposer le dossier et de revenir le chercher le jour suivant !  (Plus d’information sur les détails de l’obtention de ce visa à Penang : par ici, tout est en anglais mais très bien expliqué !)

Attention : pour les séjours de moins de 30 jours une exemption de visa se fait à l’arrivée, c’est gratuit mais non renouvelable !

Australie :

(Demandé en Mai 2016)

Visa Vacances Travail / Demande sur internet au max 12 mois avant le départ / 280 € / Valable un an à compter de l’arrivée sur le territoire.

Avoir : Passeport valable plus de 6 mois après le retour (Aucun justificatifs ne doit être fourni s’il n’est pas demandé !)

La demande sur le net se fait assez facilement, il y a plusieurs questionnaires tous en anglais mais un tutoriel très bien fait est disponible en ligne ici.

Nous avons un peu attendu le dernier moment pour faire la demande et avons du préciser que nous étions en voyage en Asie depuis plus de 6 mois… Ce qui nous a valu de devoir passer des examens médicaux (une visite médicale et une radio des poumons !) pour prouver que notre santé est bonne avant d’arriver ! [Si nous avions fait cette demande depuis la France et avant de commencer notre voyage ces tests santé ne nous auraient pas été demandé et nous aurions économisé presque 220 € (les examens médicaux à nos frais + le vol que nous avons du prendre pour aller sur Bali à la clinique la plus proche autorisée par l’état australien à faire ce genre d’examens.)]

Un délai de 7 jours s’est écoulé entre la demande de visa et la réponse imposant d’aller faire les tests médicaux, après envois des résultats les visas ont été délivré en moins de 48h ! L’envoi des résultats se fait par la clinique qui fait les tests, à Bali nous avons eu un rendez vous en moins de 48h !

Une fois le visa accordé il suffit d’imprimer le papier reçu par mail et de se présenter avec à l’immigration le jour de l’arrivée !

Pour info : Le visa peut attendre 12 mois à partir de la date ou il est délivré et débute réellement le jour de l’arrivée en Australie pour une durée de 12 mois.

 

#4 web4# démarrer un site web

(Trouver un nom, Créer un logo, Réaliser les premiers contenus du site, Et se remettre à écrire !!!)

Un site web, ou un blog… enfin… un support qui nous permet de communiquer ! Pour de multiples raisons :

– Pour garder le contact avec nos proches et leur faire partager l’aventure…

– Pour partager l’expérience avec tous les curieux que cela tente !

– Pour ceux qui veulent voyager de chez eux…

– Parce qu’on a bien utilisé les informations glanés sur les sites de nos prédécesseurs « blogueurs voyageur » et que c’était très appréciable, alors à notre tour on souhaite partager l’aventure. Pour ceux que cela pourra inspirer ou aider !

– Pour entrer en contact avec d’autres personnes (des comptes Facebook, Instagram et Twitter seront couplés au site pour que vous puissiez nous suivre via le média qui vous plait !).

– Parce que nous partons pour une durée indéfinie et que nous prévoyons du temps pour se consacrer à la création, graphique, musicale, vidéo… (passions qui nous portent) et que ce serait bien d’avoir une vitrine pour ces travaux. (et qui sait peut être que ça servira au retour ? (et oui même s’il n’y a pas de date il y aura probablement retour un jour…))

(Oui ça arrive tôt dans la liste mais comme c’est la première fois qu’on tien un site et qu’on veut faire ça bien on s’y met tôt !)

 

#5santé5# Mieux vaut prévenir que guérir…

(Santé avant de partir : quoi faire ? qui voir ? quoi emporter ?)

Le grand départ approche et il est temps de s’inquiéter de sa santé… (S’y prendre quelques mois à l’avance tout de même car les délais pour avoir un rendez vous en centre de vaccination peuvent être longs et parce que bien des vaccins se font en deux ou trois injections.)

Sur Toulouse deux options possibles, le centre de vaccination de la Daurade ou celui de l’hôpital de Purpan. Tous deux centres de vaccination internationaux et de conseils aux voyageurs. Pour nous c’est à Purpan que la consultation a eu lieu, choix par hasard que nous ne regrettons pas.

Une première consultation dure plus de deux heures, pendant laquelle nous expliquons notre projet, recevons toutes les informations santé relatives à nos itinéraires, activités et antécédents médicaux ; et le médecin met en place un « plan de vaccination », (= les 3 rendez vous à venir pour se faire vacciner.) Lors des consultations à suivre nous sommes aussi aidés et conseillés pour préparer la pharmacie de voyage qu’il faudra emporter. A Purpan la consultation qui comprend les 4 rendez vous coûte 23€ par personne. (Ni la consultation ni les vaccins ne sont remboursés par la CPAM, certaines mutuelles peuvent les prendre en charge pensez à demander. La notre nous remboursera 20€ chacun ! Youpi !))

Les vaccins :

Compte tenu de la longue durée de notre voyage et de ses conditions (souhait de faire du woofing, d’intégrer le réseau HelpX, de visiter aussi les campagnes et zones reculées…) pour nous il faudra compter des dizaines d’injections et autant d’aller et retour chez différents médecins avant d’avoir fait le tour de la question « santé  » !

Rage (3 piqures à J0/ J7/ J30 ) 23,5€/injection

Encéphalite Japonaise (2 Piqures à J0 /J30 ) 85€ /injection

Typhoïde (1 piqure /Valable 3 ans) 33€

Hépatite B (La totale pour Benoit =3 piqures, et 1 rappel pour Maïté) 9€/injection

Hépatite A (1 piqure de rappel, ouf ! les deux premières on à déjà !) 14,5€

ROR (Spécial Benoit qui ne l’a jamais fait ! + 2 piqures J0/J30) 11,5€ /injection

(Et encore Ouf ! Nous avons déjà la fièvre jaune encore valable 5 ans des suites d’un précédent voyage ! (sinon il faudrait ajouter 1 piqure à environ 45€ valable 10 ans))

Je vous laisse faire le calcul… A deux on obtient un total d’une vingtaine de piqures et un budget rien que pour les vaccins à presque 650€ !

Le bilan général :

Aller voir son généraliste, son ophtalmo si lunettes (faire faire une paire en plus!), son gynéco si vous êtes une fille (et trouver la contraception adaptée…) son dermato éventuellement, et son dentiste… Après, il fort possible, que parmi ceux là, certains vous envois vérifier l’état d’une thyroïde ou d’un rein s’il y eu un jour la trace d’un antécédent… Il faudra donc ajouter autant de prises de sang, d’échographies et d’autres examens que nécessaire pour rassurer tout ce petit monde (et soi même !) et partir tranquille !

Après il faut aussi faire faire une carte de groupe sanguin si vous n’en possédez pas, (ça c’était pour Maïté !) compter 60€ et une prise de sang en plus !

La pharmacie à emporter :

(Hmm, c’est là qu’on met à jour le coût du budget santé !)

Grosso modo c’est 120€ de médicaments prescrits par le médecin du centre de vaccination international pour parer à toutes éventualités.

Résultat nous partons avec des médocs en cas de  : diarrhée / En cas de brulures gastriques / en cas d’allergies ou d’oedemes / en cas de douleurs et spasmes / un antibiotique à spectre large en cas de fièvre ou infections / en cas de nausée / en cas d’infections cutanée.

Plus environ 30€ de pansements, désinfectant, pastille pour purifier l’eau, et petit matériel (tire tique, pince à épiler…)

Plus 90€ par personnes de traitement préventif pour le Palud, ce qui correspond à environ 10 ou 11 mois passés en zones à risque. Le traitement est quotidien et doit continuer un mois après le passage dans les zones concernées… Ainsi on prévoit grosso modo de les utiliser deux fois pour des périodes de 5 à 6 mois. D’abord entre l’Inde et l’Indonésie, puis plus tard entre le Laos, le VietNam, et le Cambodge (En vrai nous avons besoin de deux fois 4 mois mais comme on ne sait pas trop combien de temps on va passer dans chaque endroit on a préférer voir large !) Nous essayons au maximum de grouper les séjours dans les zones concernées afin de pouvoir arrêter le traitement pendant certains mois. (Notamment en Australie !)

 

6# Dématérialiser le quotidien / objets, factures, appartement …

Puisque nous ne conservons pas de logement en France et que nous ne savons pas quand nous y reviendrons, il ne nous semble pas utile de conserver 100% de nos affaires… Alors dès le préavis de l’appartement posé (Nous serons officiellement de retour chez papa et maman, sdf, prêt à partir de Toulouse le 15 septembre 2015 !) nous avons commencé à vendre tout ce qui n’avait plus d’utilité « quotidienne » sur internet.

Passer une bonne journée à mettre des annonces sur Leboncoin, (insérer un code dans le titre des annonces et un petit mot dans le descriptif pour expliquer aux lecteurs que s’ils tapent le code ils auront accès à toutes vos offres (Et ça marche bien, les gens se déplacent parfois plus facilement pour acheter plusieurs articles…)) Et puis se rendre disponible pour que les acheteurs potentiels viennent faire leurs achats…

Aussi faire attention à ne rien renouveler avant le départ… comme un abonnement téléphonique, carte d’accès piscine…

Et enfin (là c’est vraiment plaisant) commencer à regarder comment résilier tout ce qui ne sera plus utile après le départ… Assurances habitation et voiture, téléphone portable, internet, gaz + électricité, (…abonnement salle de sports et autres engagement si vous en avez mais ce n’est pas notre cas !)

Et puis réfléchir à qui va réceptionner notre courrier en notre absence, il n’y en aura surement pas beaucoup, mais un peu quand même, parce que tout ne peut pas être résilié… Et c’est là qu’arrive la plus épineuse des questions quand on veut partir pour un long moment : Officiellement je suis où ?

7# Statut social / imposition et autres trucs auxquels on n’avait pas pensé…

Jusque là c’était cool ! Mais maintenant aux impôts je leur dit quoi ? Si je vis sur mes économies 2 ou 3 ans et à l’étranger qu’en est il de mon foyer fiscal ? Et pour la sécu on fait comment ? Et si en plus je dépend pas de la CPAM mais du RSI ?…  Et si en plus, je suis auto entrepreneur et j’aimerais garder mon entreprise…?

Ouaip…! ça fait pas mal de points à éclaircir, alors d’abord se munir de toutes les coordonnées des ces différents organisme, de sa liste de questions (que vous remplirez à nouveau à la fin de chaque appel et qui vous fera rappeler… C’est maléfique !) et de beaucoup de patience et de concentration..!

Et comme à chaque individu correspond une situation particulière je n’entrerais pas dans les détails les plus complexes… Mais voici quelques points à ne pas négliger avant le départ :

Les impôts : Qui ne nous oublient pas… Prévoir avant de partir qu’il va falloir payer : la taxe d’habitation de l’année en cours + les impôts sur le revenu pour l’année en cours et la suivante… (Et si vous êtes l’heureux propriétaire d’une auto entreprise vous devrez continuer de vous acquitter de la CFE pendant les deux prochaines années minimum !)

Pour nous ce sera un compte spécialement dédié, sur lequel on bloque le montant du total après estimation (comme ça on part tranquille, et plus léger de quelques centaines d’euros….!)

Donner une adresse de correspondance ! pour qu’ils puissent continuer de communiquer avec vous ! (youpi !) Et attention car à partir de ce moment là vous êtes reconnus comme vivant chez la personne qui vous héberge et cela risque d’impacter sur le calcul de sa taxe d’habitation… essayer d’anticiper et peut être prévoir de rajouter quelques euros sur un compte bloqué !?

Essayer d’anticiper ce qu’il faudra payer d’impôts sur le revenu et taxe d’habitation avant de partir et pendant le voyage. Et voir s’il est préférable d’anticiper le paiement ou de le faire sur le net à la date habituelle ?

La sécurité sociale : Au départ c’est pas ce qui semble important, la sécurité sociale française, dans la mesure ou je suis à l’autre bout du monde et ou je paye une assurance voyage, elle me sert à quoi ? Alors oui tant qu’on est au bout du monde et qu’on passe par une assurance privée qui n’y est pas reliée, effectivement elle ne sert pas à grand chose… Là ou elle risque de servir c’est : si en cas de gros pépin à l’autre bout du monde il faut être rapatrié sur le sol français, l’assurance privée arrête la prise en charge au retour et le rapatrié se retrouve sans assurance, sans sécurité sociale dans l’incapacité de souscrire une mutuelle car plus affilié à rien du tout. Ce qui pourrait se chiffrer en milliers d’euro en fonction de la gravité de l’accident…

Donc on ne veut pas prendre de risques sur place, on prendra donc une assurance voyage / santé spéciale tour du monde (chapitre à suivre) et on va faire en sorte de conserver un droit à la sécurité sociale en France même si nous ne conserverons pas de mutuelle après le départ.

8# Assurances

(Assurance voyage ? santé ? quelle différence… quoi choisir ?)

Une assurance voyage nous couvre en cas de pépin lié à la santé en voyage, (comme le feraient une mutuelle + la sécu en France) ainsi qu’en cas de vol des bagages, elle nous fournit aussi une responsabilité civile et une assistance juridique. C’est également elle qui intervient en cas de besoin de rapatriement et qui fournit si besoin (mais ce serait vraiment pas de chance…) un capital décès ou invalidité…

Pendant les 90 premiers jours l’assurance associée à la carte bleue va nous couvrir, pour la suite nous avons souscrit auprès de CHAPKA, un contrat cap aventure pour couple. Cela nous revient à 516€ par tranche de 6 mois, à renouveler chaque semestre. (ce qui permettra d’ajuster le contrat en fonction des besoins…)

Plusieurs assurances sont spécialisées pour les voyages au long cours, les prix varient en fonction de plusieurs critères, l’age des voyageurs, la destination, les activités couvertes…  Les raisons qui ont motivé notre choix sont multiples, ce contrat prend en charge les risques liés à certaines activités comme la plongée, planche à voile, vélo ou conduite d’un deux roues motorisé… Il prend également en charge nos frais en France si nous y repassons ponctuellement moins de 30 jours (Utile sachant que nos mutuelles sont résiliées !) Le tarif est plus intéressant pour les couples ! Tout les justificatifs peuvent êtres envoyés par mail pour obtenir les remboursements… Le contrat est souscrit avant le départ et prendra effet en Février.

Mise à jour Juillet 2016 : Après 6 mois de voyage avec CHAPKA comme assureur nous avons eu recours à plusieurs reprises aux services de notre assurance. Victime d’un vol à l’arrachée notre matériel informatique et photo nous a été dérobé, nous avons du attendre plus de 6 semaines pour que notre dossier soit traité mais nous avons finalement été bien remboursés. Pour des petits soucis de santé consultation d’un généraliste puis d’un ORL sur Bali, envois des justificatifs demandés par mail et remboursement dans le mois qui suit.

Pour notre contrat souscrit en 2015, CHAPKA sous traitait les demandes de remboursement auprès de ACE Europe, ce dernier met énormément de temps à traiter les demandes et ne vous informe même pas de la bonne réception des mails qu’ils reçoivent… Par contre les interlocuteurs de CHAPKA sont très facilement joignables et répondent correctement à toutes les questions, ils assurent une liaison efficace entre l’assuré et ACE Europe. (Pour les contrats souscrits en 2016 CHAPKA ne travaille plus avec ACE Europe et le temps d’attente si long dans le traitement des remboursements ne devrait plus exister…)

Pour rester en Australie avec un visa vacances travail il faudra choisir un nouveau contrat d’assurance voyage… Nous y réfléchissons mais il est probable que nous restions chez le même assureur car au final nous ne sommes pas mécontent de la préstation.

9# Banque

(A qui confier toutes ses économies ? comment ne pas se ruiner en frais bancaire ?)

Pour garder au chaud nos économies nous conservons nos compte en banque respectifs au Crédit Mutuel. Parce que nous y avons une conseillère efficace et réactive avec qui il est facile de communiquer par mail ! Plusieurs procurations ont été mises en place pour que nos parents puissent intervenir sur ces comptes si besoin. Nous avons fait renouveler nos carte pour qu’elles soient valides le plus longtemps possible après le départ et nous avons choisi de partir avec une Visa et une Mastercard, et tous les plafonds ont été augmentés au maximum, histoire d’être tranquille… Avec ce système de carte bancaire il va falloir limiter les retraits de petites sommes pour limiter les frais bancaires (à savoir pour chaque retrait = 3,30 € (frais fixes) + 2,25% de la somme. Pour chaque paiement en CB = O,33€ + 2,25%. Le tout plafonné à 8,20€ maximum par opération)

Nous avons en cours de voyage découvert LA solution à la question des frais bancaires à l’étranger et nous avons donc souscrit dès que possible ! Cette solution s’appelle Number 26, c’est une banque en ligne allemande qui propose une carte gratuite et qui ne prend absolument aucun frais ni sur les retraits ni sur les paiements ! La souscription se fait en ligne et en quelques minutes, la CB est envoyée au domicile en moins d’une semaine… Nous avons souscrit depuis la Thaïlande, notre carte nous est parvenue deux mois après avec une amie qui venait de France nous rejoindre pour ses 3 semaines de vacances.

Cette solution après deux mois d’utilisation nous semble en tous points idéale ! Une carte mastercard qui fonctionne très bien, autant pour les paiements en magasin ou sur internet que pour les retraits… Une notification est envoyée par mail après chaque action, tout peut se gérer en ligne, les virements comme les changements de plafonds ou du code de la carte si on l’oublie… Normalement ce compte s’utilise aussi via une application mobile pour sécuriser au mieux toutes les actions possibles mais elle n’est pas développée pour les windows phone, nous faisons donc sans cette application et tout se passe très bien !

A noter : Si comme nous vous n’avez pas de Iphone ou d’androïd il faudra trouver quelqu’un de confiance qui acceptera de télécharger l’application pour vous car elle est nécessaire pour l’ouverture du compte !

# 10 avion10 # Avions 1 et transports…

On veut limiter les transports en avion mais on veut aussi partir avant la fin de l’année 2015 en direction de l’Asie… Traverser l’Europe et l’Asie centrale offrait de belles perspectives de voyage si on envisageait de partir avec notre véhicule (en AX si c’est vrai on y a pensé !) ou à pied et en bus mais la combinaison traverser l’Europe et l’hiver en même temps nous a ralenti…! Bref, résultat on s’envole depuis Genève Rome pour le Sri Lanka, remettant l’Asie centrale à plus tard, et ce sera le premier des trois vols/ transport achetés avant le départ.

Prendre son temps, limiter les frais, chercher et trouver une bonne affaire… En s’y prenant en juin/juillet pour novembre il semble que cela soit possible… Chercher sur les comparateurs, puis sur les sites des compagnies, envisager faire de longues escales de plus de 15h, et de faire 1 ou 2 escales avec changement d’avions, envisager de partir ou d’arriver dans la nuit (quitte à attendre à l’aéroport) et vous pourrez trouver des vols allers simples pour Colombo (depuis Genève ou Paris) pour environ 300€, ou depuis Rome pour 235€, le tout c’est d’avoir du temps…

(Avant de s’envoler on compte bien profiter des beaux jours pour se promener un peu en France et aux quatre coins du pays, par les nationales et départementale, avec notre petite AX, on va voir la famille, les amis, l’océan… Voyager doucement ne nous dérange pas et profiter du paysage nous plait bien !)

Après avoir bien cherché, nous avons pris trois premiers billets :

Vol 1 : le 09/11/15 : Genève – Rome (direct 1h30) avec easy jet / 20€ + 17€ (bagages en soute) = 34€ par personne, (achetés fin septembre.)

[+ 1 nuit à l’aéroport !]

Vol 2 : le 10/11/15 : Rome – Colombo (direct en 9h) avec Sri Lankan Airlines pour 235€ par personne TTC, (acheté mi juillet 2015.)

[ Arrivée à 05h30 heure locale, soit Minuit heure française !]

Vol 3 : le 09/12/15 : Colombo – Chennai (direct en environ 2h00) avec SpiceJet une compagnie low cost asiatique, pour 70€ par personne. (Là on aurait probablement pu trouver mieux, mais achetés moins d’une semaine avant le départ on a pas trouvé moins cher…)

[Un peu frustrant de devoir prendre un vol pour quitter le Sri Lanka alors que nous n’y avons pas encore mis les pieds ! Mais obligatoire pour l’obtention du Visa donc non négociable! ]

ATTENTION !!!!

Toujours conserver la carte bleue qui  a servi à payer les billets en ligne, même si elle n’est plus valide ou si elle a été renouvelée…! Elle peut être demandé lors de l’embarquement (contrôle sécurité probable si le billet est acheté directement sur le site de la compagnie aérienne !) OUF nous nous en sommes rendu compte avant de détruire l’ancienne carte suite à réception de la nouvelle ! Mais il s’en est fallu de peu ! (Par sécurité on part quand même avec une attestation de la banque qui dit que nous avons volontairement renouvelé la carte, c’est pourquoi elle n’est plus active !)

# sac 111# Sac à dos !

(Et tout ce qu’il faut qu’on veut emmener)

A quelques jours du départ les tests de remplissage ont eu lieu et tout se présente bien ! Voici des listes plus détaillées de ce qui va composer notre futur « habitat nomade ». Nous partons avec chacun un grand sac de montagne d’environ 70L et un plus petit sac à dos qui va venir se loger dans le plus grand en cas de besoin !

liste-sacs-Mliste-sacs-B

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sac 2

liste-a-repartir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sac 3

 

 

12# Top départ

Tout ce qu’il faut faire juste avant de partir…

– Numériser tous les documents important et se les envoyer par mail (passeport + carte identité + contrat assurance + documents administratifs / Visa + billet avion…)

– Préparer un petit carnet avec tous les contacts et identifiants utiles (assurance, carte bleue, banque, impôts en ligne…) et un calendrier pour ne pas oublier quelques dates impératives (renouvèlement de l’assurance, paiement des impôts…)

-Préparer un petit dossier avec les documents à avoir en voyage (Ordonnances des médicaments emportés, carte+ attestation d’assurance…)

– Remplir un mp3 de musique et trouver un bon livre !

– Nettoyer et organiser des disques durs pour le stockage des photos et vidéos…

– Boucler une fois pour toute son sac !

– Dire à bientôt !